Logo CPB

Club Philatélique Brainois

Flash n°346 - Décembre 2001

En direct du Secrétariat

Braphil / Europhila '01.
Notre exposition du 6 et 7 octobre 2001 a encore des échos actuellement, nous avons reçu un courrier important nous félicitant pour la parfaite organisation de cette manifestation.

- Monsieur Frank Daniëls, Directeur de Timbres-Poste et Philatélie, félicite le Club et son président pour  " L'organisation irréprochable de cette manifestation ".

   Notre " Livre d'Or " fait également mention de cette parfaite organisation à tous points de vue :

- De Monsieur V. Scourneau, Bourgmestre de Braine-l'Alleud
" La philatélie rassemble de véritables œuvres d'art qui témoignent de notre histoire, de notre culture et dont votre association est l'écrin depuis de nombreuses années.
  Merci de nous permettre de partager vos trésors.
"

- De Monsieur F. Gillet, Directeur - Administrateur du C.C.M.
" Grâce au Club Philatélique Brainois, le Collège Cardinal Mercier continue à s'ouvrir sur sa commune.
  Grand merci pour cette collaboration et encore nos hommages à la belle profession de facteur.
"

- De Monsieur X. Cambron, Proviseur du C.C.M.
" Félicitations pour cette exposition et cette organisation une nouvelle fois réussie. Il est très agréable et constructif de pouvoir compter sur une équipe aussi motivée par ses engagements philatéliques. Bravo ! ".

- De Monsieur J. Philipot, Percepteur des Postes de Braine-l’Alleud
" Les postiers brainois sont heureux de participer à la manifestation des 6 et 7 octobre 2001.
Je vous félicite pour l’excellente organisation
".

- De Monsieur von Felten
"  Très bon esprit philatélique attractif. Bravo et continuez dans ce sens ".

- De Monsieur W. Barette
" La persévérance, la continuité dans l’action alliée à une parfaite organisation font de ce club philatélique le plus dynamique du Brabant Wallon ".

- De Monsieur M. Vanderbergh du Centre Belge de la Bande Dessinée
"  Une belle journée d’automne pour une belle pré-vente avec le Club Philatélique Brainois. Bravo ! ".

- De Madame Ch. Versmissen, Echevine des sports, PME et industries
"  Un beau week-end, une superbe exposition et un bel honneur pour notre commune de Braine-l’Alleud. Bravo à tous ! ".

- Du Cercle Philatélique de La Hulpe,
" Félicitations pour la belle réussite de votre manifestation. En toute amitié
C. Kockelbergh.
"

- De Monsieur Acacia, Président du Club Philatélique de Soignies
" Très bonne organisation, locaux bien aménagés, magnifique exposition. Toutes mes félicitations ".

- Du Club Philatélique de Jodoigne
"  Nos félicitations pour cette magnifique exposition et votre accueil. Toutes nos amitiés. D. Goffin, Président ".

- Des signataires et nombreux visiteurs, nous retenons :
" Très bonne organisation à l’occasion de cette pré-vente philatélique, l’amitié fut une fois de plus au rendez-vous ! Merci et félicitations à toute l’équipe ".

Et ainsi de suite sur de nombreuses pages.
Que tous ceux qui ont participé à cette exposition en soient encore une fois sincèrement remerciés.


Service " CIRCULATIONS "
En raison de l’indisponibilité momentanée du responsable en la personne de notre ami Jean-Marie Frenay, cette responsabilité sera assurée par notre dévoué collègue et ami Georges Henard, assisté de Monsieur Norbert Moulin.
Nous les remercions en votre nom à tous.

Mais pour que ce service fonctionne à votre entière satisfaction, vous devez aussi y collaborer, en lui fournissant des carnets à choix intéressants, n’hésitez pas à le contacter pour connaître les pays et / ou thèmes recherchés actuellement.

Avec l’arrivée de l’Euro ( € ), il serait souhaitable que vos carnets soient remis à jour, pour rappel, des carnets vierges sont disponibles au Service " Matériel ".


Nos Petites Annonces
346.1 - Membre n° 994 vend 2 classeurs avec des timbres-poste de Belgique en neufs et oblitérés. Contactez-le au n° 02 384 50 60.

346.2 – Membre Junior, n° 1285, Milan LA ROCHE, recherche pour sa collection thématique ‘’ COSMOS ‘’ ( d’après le catalogue Weebau ), les timbres suivants : 1 – 28 – 545 – 552 Prendre contact éventuellement au n° 02 385 21 55 ou lors de nos réunions.

346.3 – Notre membre Junior Maximilien HARPIGNY recherche pour sa collection thématique tous timbres et documents philatéliques se rapportant à l’automobile. Il vous en remercie d’avance.


Collectionner des timbres-poste - Quelques aspects !

Réunir, assembler, collectionner.

Ramasser toutes sortes de choses, du bois mort, cueillir des fleurs, voilà des activités qui font partie de la nature de l'homme.
L'homme a des yeux avec lesquels il peut observer son environnement. Il a deux mains avec lesquelles il peut tâter et saisir des objets. Il a aussi deux pieds et deux jambes qui lui permettent de se déplacer d'une manière singulière et assez rapide.
Il voit la nature qui l'entoure, il saisit des choses, les serre, les regarde et les examine. Il conserve, si possible, la chose qu'il a trouvée par hasard.
Ainsi, au cours de son histoire millénaire, l'homme a assemblé, réuni des choses : des fleurs, des végétaux, des pierres, toutes sortes de galets, etc.
Et l'homme ne serait pas l'homme s'il ne s'était pas mis à classifier ces choses, voire à les numéroter ou à les cataloguer, et à les utiliser dans un but bien précis, utile ou non.
Vous voyez donc que réunir et assembler sont des activités innées de l'homme pensant.

Ce n'est pas tout !

Si l'homme assemble ou réunit certains objets pour leur utilité intrinsèque ainsi que pour son propre plaisir, on parle plutôt de collectionner.
On peut collectionner n'importe quoi. Il y a quelque temps, on pouvait lire dans les journaux qu'un homme collectionnait les sommets.
Quoi ? Comment ? Se demandait-on alors.
La réponse était toute simple. Cet homme, assurément un excellent alpiniste avait fait sa marotte d'escalader les plus hauts sommets des montagnes du globe.
On peut également.. ne vous effrayez pas, collectionner des "Pokémons", et pourquoi pas, des
timbres-poste.

Nous voici arrivés à notre sujet d'aujourd'hui : collectionner des timbres-poste et tout ce qui y a trait : la philatélie.

Collectionner des timbres-poste.

Quand et comment commence-t-on à collectionner quelque chose ?
L'âge du collectionneur, est-il vraiment important ?
L'un commence à collectionner dans sa jeunesse, l'autre le fait quand il est mis à la retraite.
Chaque collectionneur de timbres est entré en contact avec les timbres-poste à sa façon. Mon contact eut lieu alors que j'avais 11 ans. Mon oncle collectionnait les timbres-poste et travaillait dans une usine métallurgique du Centre. Lors des week-ends quand je lui rendais visite, il était occupé à classer ses timbres et pour que je ne le dérange pas trop, il me donnait quelques vieux timbres oblitérés qu'il avait récoltés à son travail, la première fois je recus un cahier d'écolier, des timbres et de la colle en me disant de faire comme lui (?) c'est à dire de les placer convenablement sur les pages. Imaginez ma joie de pouvoir faire comme lui, et tout doucement il me mit le pied à l'étrier en m'enseignant quelques règles et principes à respecter pour devenir un vrai collectionneur de timbres.

Dès lors chaque samedi je foncais chez lui pour découvrir ce monde inconnu, où j'apprenais l'histoire, la géographie, l'ordre, le soin à réaliser mes premières pages d'album, enfin tout un monde de merveilles à travers tous ces petits bouts de papier-image que je recevais dans une boite.
Des timbres rouges, jaunes, bruns, bleus, parfois multicolores avec des mots étrangers comme Postage, Pfennig, Mark, Ore, Lei, Lire, Dollar, etc. s'étalèrent devant moi par dizaines.
Une fièvre étrange s'empara de moi.
Je ne savais pas par où commencer : regarder toutes les pièces une par une, ou remettre tout dans la boîte et en retirer un timbre à la fois pour l'examiner ?
A ce moment, je ne soupçonnais pas l'existence de catalogues.
Je ne savais pas qu'il faut parfois laver soigneusement les timbres, les laisser sécher comme il faut, et ensuite les disposer dans un album, de préférence pays par pays.
Ce qui me passionnait, c'était l'image - le caractère philatélique du timbre : ce qu'il y avait dessus : le roi ou la reine, l'empereur, les armoiries nationales, le pays émetteur : Belgique - België, République Française, Romania, etc .
C'était l'aspect particulièrement l'aspect linguistique du timbre qui m'intriguait. Pourquoi y avait-il une inscription bilingue sur les timbres belges et unilingue sur les timbres français et néerlandais.
Pourquoi devions-nous écrire Française avec cédille à l'école, alors que ce n'était pas le cas sur les timbres français?
Comment se faisait-il que les timbres d'Andorre étaient émis séparément en français et en espagnol ?
Les oblitérations aussi faisaient l'objet de mon attention. Il y en avait de toutes les formes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs, avec toutes sortes d'indications plus ou moins claires à l'intérieur d'un cercle, d'un quadrilatère ou d'un hexagone. La géographie et l'histoire me semblaient plus précieuses que jamais. Les pays d'où les timbres provenaient m'étaient déjà moins mystérieux.
Je me munissais de mon petit atlas scolaire et cherchais avec empres-sement l'endroit précis où ces pays étaient situés.
Je pris conscience du fait que la Belgique n'était qu'une moucheture à côté des Etats-Unis et de l'Union soviétique, que les Pays-Bas, la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne sont nos voisins.
Pendant plusieurs années, j'ai reçu des boîtes pleines de timbres, à l'époque, collectionner les timbres-poste n'était pas encore vraiment à la mode. Aujourd'hui, les timbres usagés ne sont plus jetés sans égard. Il semble que chacun les rassemble. Trouver quelqu'un qui veut bien céder ses envois postaux vides relève de la gageure.
L'activité de collectionner est fort commercialisée : tant par les commerçants que par les particuliers.
C'est regrettable pour les jeunes et les amateurs dont les moyens ne suffisent pas pour acheter des timbres, de plus en plus nombreux émis par les postes et dont le prix facial est de plus en plus élevé.
Il y a des enfants qui collectionnent des timbres-poste pour le plaisir de les posséder. Il y en a qui le font pour avoir un passe-temps calme et agréable. D'autres encore le font parce qu'ils les trouvent jolis et amusants.
Il arrive aussi que des plus âgés que toi et certains adultes considèrent leurs timbres comme des biens précieux.
Il ont entendu ou lu que parfois les timbres sont vendus aux enchères à des prix astronomiques, surtout s'ils sont rares.
Souvent, ces collectionneurs achètent des timbres-poste pour réaliser des bénéfices.
Parfois, cela réussit. Le plus souvent ils perdent de l'argent.
Heureusement ces deux extrêmes " amasser " et " stocker " des timbres-poste, d'une part, et les acheter et vendre par amour du gain, d'autre part, ne semblent pas constituer les seules raisons de collectionner.
Le vrai collectionneur veut savoir plus de ses timbres, quelle qu'en soit la valeur commerciale.
L'intérêt que les vrais collectionneurs ont toujours porté aux timbres-poste est à l'origine d'une science que nous appelons la PHILATELIE.
Le vrai collectionneur ne se soucie guère de la valeur commerciale du timbre-poste.
Il aimera surtout s'occuper de l'histoire d'un timbre déterminé. Il se posera plusieurs questions :
Qui l'a dessiné, qui l'a gravé, qui l'a imprimé ?
Quelle espèce de papier a été utilisée ?
Quelles sont les nuances appliquées ?
Où ce timbre a-t-il été émis ?
Le timbre est-il dentelé ?
Quelle oblitération porte-t-il ?
Organisez votre tri en séparant les timbres neufs des oblitérés, puis en regroupant les identiques et ceux qui se ressemblent, en rangeant les séries par valeurs faciales croissantes.
Mettez de côté les doubles et le deuxième choix, pour vos échanges. Le timbre oblitéré a servi à l’affranchissement, il a été annulé par un cachet, une marque postale, un trait de plume évitant tout réemploi postal. Décollé de son support, il est débarrassé de sa gomme.
Ne gardez que les belles pièces, de bonne qualité, aux dents intactes.
Donnez la préférence aux timbres neufs, à la gomme impeccable. Un timbre neuf n’a pas servi à affranchir le courrier, il doit être aussi ‘’ frais ‘’ qu’en sortant du guichet de la poste : impeccable au recto comme au verso, avec sa gomme d’origine.
En bref, il examinera, parfois avec des outils extrêmement spécialisés, l'objet de sa collection.


LE SAVIEZ-VOUS
PAYS-BAS – De l’argent pour une ultime émission !
Le 1er janvier 2002, le florin, devise nationale cédera sa place à l’euro. Afin de marquer de façon spectaculaire la fin d’une époque, la poste a conçu un timbre en argent 999 millième. Cette émission est une grande première, mis en vente le 25 septembre 2001, ce timbre est le dernier à paraître avec la faciale en monnaie nationale.
Cette figurine autocollante est illustrée de détails des pièces d’un florin actuellement en circulation. Sa valeur faciale de 12,75 NLG correspond au tarif des envois recommandés du régime intérieur.
PTT Post, rappelle que tous les timbres en florins émis depuis 1977 conservent leur pouvoir d’affranchissement après le premier janvier 2002.

!!! … Interdits - Communiqués de l’U.P.U.
* Madagascar.
L’Administration postale de Madagascar nous informe de la diffusion sur le marché philatélique d’une émission illicite émise en son nom.(Circulaire UPU n° 393 du 24 septembre 2001) Cette émission intitulée ‘’ Millenium – Concorde 2000 – 30ème  anniversaire ’’, comprend 9 timbres d’une faciale de 2.000 Fmg / 400 Ariary, émis en feuillet dentelé et non dentelé.
Cette série, n’ayant pas reçu l’aval de la poste de Madagascar, a été émise en violation des dispositions de la Convention postale universelle. En conséquence elle est considérée comme nulle et non avenue, et ne peut être acceptée comme moyen d’affranchissement postal.

Le plus beau timbre du monde

A l’issue d’un long dépouillement de la  Coupe du monde des timbres le résultat est connu. Eclatante victoire de la Suède. Le plus beau timbre du monde désigne le superbe grand format de Suède repré-sentant une peinture de David Klocker Ehrenstrahl, il n’est autre que le 1000e timbre réalisé par le génial Czeslaw Slania. D’un format de 60 x 81 mm, c’est aussi le plus grand timbre gravé du monde, combinant gravure sur acier complétée par des couleurs réalisées en offset.

Les articles ci-dessus peuvent être reproduits avec mention de la source et avis favorable du Club Philatélique Brainois. Envoyer une copie de la publication au président.