Logo CPB

Club Philatélique Brainois

Flash n°347 - Jnavier 2002

Prochaines réunions :

Les dimanches 20 janvier et 3 février 2002
De 9 h 30 à 11 h 30. – Local : Centre Culturel, rue J.Hans, 4


Le Club Philatélique Brainois pleure un de ses membres les plus actifs : Jean - Marie Frenay nous a quittés.
Jean - Marie était non seulement un éminent philatéliste, récompensé par de nombreux prix philatéliques, mais il était aussi, un ami fidèle toujours prêt à apporter son aide à qui le sollicitait.
Très attaché à ses amis philatélistes de Braine-l'Alleud, il est venu leur rendre visite jusqu'aux derniers moments, son courage nous a tous bouleversés.
Au revoir Jean - Marie, nous pensons à toi.

Nos très sincères condoléances à Madame Frenay, ainsi qu'à sa famille.

Le C.P.B.


Les bulletins de l'Amicale des Cercles Philatéliques du Brabant Wallon sont à votre disposition lors de nos réunions.
De nombreux articles intéressants y sont publiés.


JEUX – CONCOURS
Réponses à la deuxième épreuve. (Flash 345)
345.1            La date la plus proche nous a été proposée par trois concurrents, soit le 1-11-1968.

Seniors :
345.2            Il s’agit du philanthrope suisse Henri Dunant, cofondateur de la Croix-Rouge internationale.
Timbre n° 496 ou 1101.
345.3            Il s’agit de S.M. le roi Léopold III, représenté la première fois sur le timbre n° 325.
Juniors :
345.2            Il s’agit de Zénobe Gramme – Timbre n° 299
345.3            Il s’agit du journal ‘ Le Soir ‘ – Timbre n° 2271

Résultats de la deuxième épreuve 2001.
Ont obtenu :
Seniors           
Bourgeois M.           29            points    (1.11.1968)  
Cornet H.                 29            "            (3.11.1968) 
Cotton L .                29                         (1.11.1968)   .
Flamand Ch.           29            ‘’            (3.11.1968)
Aeck R.                   27            "             (30.10.1968)
Catteuw R.              22            ‘’            (9.11.1968)
Lambert C.              21            ‘’            (11.11.1968)
Cotton W.               20            ‘’             (24.12.1968)
Lambert M.             18            ‘’             (00.00.0000)
Pays M.                  18            ‘’             (00.00.0000)

Juniors :
Verhelle Iris          15 points
Verhelle M
La Roche M

JEU-CONCOURS – Epreuve 4 / 2002
Les rongeurs ont ravagé ce timbre de Belgique.
Pour 20 points pouvez-vous l’identifier en nous donnant le sujet et son n° COB. (1873 - Janssens)
Epreuve commune aux seniors et juniors.

Les réponses sont à remettre au plus tard le 3 février 2002, lors de notre réunion ou à envoyer au Président :
R. Duhamel
Avenue des Erables, 14
1420 Braine-l’Alleud 

 Soyez observateur et perspicace !!!!


FLASH-JUNIOR
Collectionner des timbres-poste - Quelques aspects !
Le nécessaire du collectionneur débutant

Le débutant doit s’efforcer d’acquérir, dès le début, de bonnes habitudes. A cet effet, il doit disposer d’un matériel de base indispensable que voici :

PINCE
Le timbre étant un objet fragile, il importe de le manipuler le moins possible avec les doigts. Il s’indique donc d’utiliser une pince, dont il existe plusieurs modèles dans le commerce ( à bouts arrondis, plats, recourbés, etc).

LOUPE
Les détails de gravure, les défauts d’impression, les particularités de l’image ne sont généralement pas décelables à l’œil nu. D’où la nécessité de disposer d’une loupe suffisamment grossissante pour faire ressortir les détails des vignettes.

CHARNIERES
Ce sont de petites languettes de papier gommé que l’on utilise maintenant plus fréquemment pour fixer les timbres oblitérés. Une partie de la charnière ( la plus petite ) est collée sur la partie supérieure ( à environ 1 mm du bord ou de la dentelure ), centrée par rapport à la largeur, au verso du timbre, et l’autre repliée sur la feuille d’album, permettant ainsi d’examiner le dos du timbre en soulevant celui-ci, la languette faisant office de ‘’ charnière ‘’. Les charnières se vendent dans le commerce en paquet de 1000 ; certaines marques les présentent pliées d’avance aux dimensions voulues.

ODONTOMETRE
Petit instrument en celluloïd, en matière plastique ou en carton, présentant une échelle graduée des différents gabarits de dentelure d’un timbre, il suffit de faire coïncider les perforations du timbre avec les petits ronds noirs de  l’odontomètre. Le nombre en regard de ces derniers indique la dentelure. Il est à noter que certains catalogues ( comme en Belgique, le C.O.B. ) contiennent un odontomètre.
L’odontomètre est très utile et indispensable pour identifier, par exemple, les timbres de Belgique n° 846 et 1006.

FILIGRANOSCOPE
Certains timbres ont une marque particulière imprégnée dans le papier lors de sa fabrication : c’est ce qu’on appelle le filigrane ( les billets de banque sont pourvus d’un filigrane facilement décelable par transparence ). Pour identifier le filigrane des timbres, on se sert d’un filigranoscope, petit godet, à fond noir, sur lequel on pose le timbre la face en dessous ; en y versant quelques gouttes de benzine rectifiée – qui s ‘évapore très rapidement sans laisser de trace – le filigrane du timbre apparaît instantanément.
Il existe maintenant dans le commerce des appareils très sophistiqués qui permettent, entre autres, de distinguer les filigranes, mais ce sont des instruments assez coûteux, non indispensables pour un débutant.

CLASSEUR
Album contenant des bandelettes pour y glisser des timbres en attendant le classement. Il en existe de nombreux modèles depuis ceux de poche jusqu’à ceux à feuilles mobiles, de différents formats et à fonds noirs ou blancs.

DU HOBBY A LA SCIENCE
Il est évident qu'une telle étude d'un timbre isolé ou d'une série de timbres, exige que le philatéliste fasse preuve d'amples connaissances des techniques et d'expérience en la matière.

Pour atteindre ses buts, le philatéliste peut avoir recours à un bon nombre de sciences comme la linguistique, l'histoire et la géographie. Les timbres-poste qui font l'objet de ses recherches, ne sont pas nécessairement les plus rares.
La philatélie est un passe-temps accessible à tout le monde : aux jeunes et aux adultes, à ceux qui ont beaucoup d'argent et aussi à ceux qui en ont peu.

Celui qui a peu d'argent, essaie de se procurer des timbres à gauche et à droite, chez des parents, des amis ou au sein d'un club philatélique par exemple. Les timbres jetés à la poubelle ou au feu sont un gaspillage insensé.

Même avec des tas de timbres banals vous pourrez, avec un peu d'ingéniosité, créer une belle collection. Par exemple, en reconstituant un ensemble, basé sur un même timbre courant, de tous les bureaux d'une même province.
Echangez vos doubles ou gardez-les. Comme vous voyez, en collectionnant des timbres-poste, vous pouvez vous offrir des heures d'agrément. Il n'est pas exclu que votre hobby ne devienne plus tard une source de recherches scientifiques.

Les envois postaux, jadis et de nos jours.

Si vous analysez bien le mot " timbre-poste ", vous verrez qu'il contient deux mots importants : " timbre " et " poste ".
Il est donc évident que l’on est en droit de se demander ce que c'est que       " La Poste " et ce que c'est qu'un " timbre ".
- La Poste est une institution qui se charge de distribuer, dans le plus bref délai possible, les messages écrits ou parlés ( sur cassette ), d'une personne quelconque ( l'expéditeur ) au destinataire. Pour ce service la Poste doit être payée.
La levée des boîtes aux lettres ou l'enlèvement du courrier à domicile, le tri, le transport par train, automobile, bateau ou avion, ainsi que la distribution de la correspondance ne se font pas sans frais.
On peut donc se demander, qui va payer tout cela ?

Avec le temps, de la persévérance et une soif continuelle d’apprendre, peut-être deviendrez-vous un jour un grand philatéliste, comme ceux qui sont aujourd’hui des sommités, mais qui pour en arriver là ont dû – comme vous – gravir un à un tous les échelons de la philatélie.
C’est tout le bonheur que nous vous souhaitons.
( à suivre … )

 

Les articles ci-dessus peuvent être reproduits avec mention de la source et avis favorable du Club Philatélique Brainois. Envoyer une copie de la publication au président.