Logo CPB

Club Philatélique Brainois

Flash n°355 - Octobre 2002

En direct du Secrétariat

Octobre est  la nouvelle année des philatélistes, les vacances, le jardin, les pelouses, tout cela est plus ou moins terminé et les timbres peuvent à   nouveau occuper nos loisirs. Le C.P.B. a déjà plein de projets pour cette     nouvelle année philatélique : Bourse, exposition, pré vente, jumelage, etc.
Le Club se montre plus dynamique que jamais, c'est pourquoi, il a besoin de vous pour mener à bien ses différents objectifs, votre contribution si petite soit-elle est la bienvenue, proposez-vous et aidez-nous.
Le tableau de vos collections " Qui collectionne quoi " va être mis sur pied dans les prochains jours, venez donc nombreux à nos réunions et trouvez chez l'un et chez l'autre les pièces qui vous  manquent. Ne passez pas en   courant d'air acheter vos nouveautés, restez aux réunions, discutez, apportez vos albums avec vos doubles.
Pour rappel, les nouveautés ne seront plus vendues qu'une fois par mois, le premier dimanche.

Le Secrétariat vous remercie et vous souhaite une bonne année philatélique.


Les bulletins de l'Amicale des Cercles Philatéliques du Brabant Wallon sont à votre disposition lors de nos réunions.
De nombreux articles intéressants y sont publiés.


CONCOURS !!!!

Avec la nouvelle année philatélique voici la première épreuve de notre jeu-concours 2003. Ce jeu-concours s’adresse à tous les membres en règle de cotisation et est gratuit, il vous permet de parfaire vos connaissances philatéliques générales et est doté de nombreux prix au classement final.
Nous espérons que vous serez nombreux à y participer.

Seniors : pour 50 points ( 10 x 5 points )

355.1         Elle fut construite sur l’initiative d’un Roi suite au décès de son épouse.
De quel roi s’agit-il ?
Quel nom complet porte cette construction ?
A quel modèle étranger fait-elle référence ?
Quel est le premier timbre où elle est représentée ?

355.2         Un célèbre explorateur prononça la phrase suivante :
‘’Je viens d’effacer le macaroni, nous prendrons des pâtes compactes. J’ai si peu de place, vous comprenez que je ne peux emporter des trous ‘’     
De qui s’agit-il ?
A quelle occasion cette phrase fut-elle prononcée ?
Sur quel premier timbre figure-t-il ?

355.3         Un sculpteur célèbre vit une de ses œuvres, le Faune mordu, enlevée de son socle à Liège. Deux autres de ses œuvres sont représentées sur des timbres.
De quel sculpteur s’agit-il ?
Citez-nous les deux œuvres représentées ?
Quels numéros portent-ils ?

Juniors : pour 50 points ( 10 x 5 points )
355.J1         Une ville de Belgique a dans ses traditions folkloriques le ‘’ Jet du craquelin ‘’.
Dites-nous de quelle ville il s’agit ?
Sur quels timbres est-elle évoquée ?
Décrivez les sujets évoqués ?

355.J2         On le rencontre dans la mer rouge, l’Océan indien et l’Océan pacifique. Il fait partie de la famille des scorpénidés.
Comment se nomme-t-il ?
Quels sont les caractéristiques principales qui le distinguent ?
Sur quel timbre est-il représenté ?

Les réponses sont à remettre au plus tard le 3 novembre 2002, lors de notre réunion, ou à envoyer au Président :
R. Duhamel, Av. des Erables 14 à 1420 Braine-l’Alleud.

DOSSIER

NE PAS COMPARER LA PHILATẾLIE Ả LA BOURSE

En philatélie on rencontre trois catégories de collectionneurs et c’est une vérité que les philatélistes ne veulent pas admettre, car pour eux il n’y a que la leur, unique, la seule et la meilleure.
Mais, à tout seigneur tout honneur, dans la première nous rangeons tous les purs philatélistes, les classiques, les conservateurs, admettant et qui suivent les évolutions de la philatélie. Nous sommes ici dans la catégorie des collections de placement, il ne s’agit pas d’un terme péjoratif car il reste beaucoup plus agréable de collectionner de bons timbres et de placer ainsi de l’argent plutôt que de cacher des pièces en or. Pour une telle collection, il faut nécessairement être très au courant du marché et surtout s’entourer de toutes les garanties ce qui, croyez-moi, n’est pas toujours chose facile, quand on est un philatéliste solitaire, l’adhésion à un club philatélique peut être utile pour obtenir certaines informations.
L’inconvénient de la grosse collection placement est que c’est une collection dont on ne profite guère tous les jours, car il faut nécessairement la placer dans un coffre de banque, les propriétaires les regardent très peu, quelquefois ils en présentent une partie dans une exposition et alors elles sont admirées par les visiteurs.

Dans la deuxième catégorie nous rangeons tous ceux qui, philatélistes sincères, font une collection pour occuper leur loisir, se faire plaisir, tout en suivant, avec attention, les conseils de collectionneurs spécialisés.
S’ils collectionnent un pays, ils achètent lors de chaque émission, un ou plusieurs timbres qu’ils rangent soigneusement dans des classeurs et ensuite les placent dans un album. Ils prennent généralement un abonnement aux nouveautés. Nous devons admettre également qu’un collectionneur de cette catégorie s’il consacre une partie de son budget pour un retour en arrière, ne sera jamais perdant. Il constituera ainsi une collection pour la génération suivante, ou s’il est jeune, pour avoir la possibilité d’en tirer un petit profit quand il sera plus âgé.

Dans la troisième catégorie nous placerons tous les autres, ceux qui ne voient dans la philatélie qu’un loisir de courte durée. Ceux-là ramassent tout ce qu’ils trouvent, achètent n’importe quoi, souvent persuadés que dès l’année suivante, ils seront en possession d’une petite fortune. Ces collectionneurs sont certainement très affaiblis devant les publicités mirobolantes dont ils sont assaillis dans lesquelles ils ont tout à perdre. Une bonne collection ne se fait pas uniquement avec les timbres et documents que l’on ramasse ici et là, cette méthode ne sert que d’initiation car pour réussir on a besoin d’un peu d’expérience et de méthode.

On nous présente régulièrement des collections héritées de parents décédés, constituées généralement de timbres ramassés de bric et de broc, souvent en mauvais état et sans beaucoup de valeur, il faut rappeler que l’on ne constitue pas une bonne collection en faisant les poubelles.

Je pense que toutes ces vieilles et laides collections ne sont que des œuvres de vocations avortées, mais nous avons tous un peu commencé ainsi, la vocation s’affirmant nous avons peu à peu rejeté tout ce que nous trouvions mauvais, et nous avons ainsi obtenu notre titre de philatéliste.

La collection mondiale n’étant plus possible, vu l’abus des émissions, il faut absolument se limiter, faire un choix et surtout éviter la spéculation, elle conduit à de si graves désillusions qu’obligatoirement tout le marché est faussé, pour le collectionneur surtout, mais pas pour les négociants qui profitent du rachat.

Beaucoup d’exemples sont connus, dernièrement avec le passage à l’Euro, de nombreux collectionneurs ont arrêté la collection et ont essayé de la revendre, mal leur en prit, les prix ont chuté et l’on peut se procurer des collections ou certaines séries de timbres entre 15% et 30% de la valeur catalogue, entre collectionneurs. Les timbres en cours pour le courrier se négocient généralement avec une remise de 20% sur le prix de la faciale hors surtaxe, celle-ci n’étant même pas prise en compte.

Certaines émissions, par exemple les premières émissions Tableaux de France, elles furent très recherchées, surtout pour les sujets traités. Les premiers timbres furent tout de suite recherchés et donnèrent un thème de collection très apprécié, les premières émissions sont devenues tout de suite de bonnes valeurs parce qu’elles apportaient quelque chose de nouveau en philatélie, la possession d’un véritable musée en format réduit d’œuvres exceptionnelles. Il s’en suivit une spéculation effrénée qui fit que les tirages suivant les douze premiers timbres  virent leurs tirages plus que doublés. ( le n° 1320, les Nus bleus d’Henri Matisse émis en 1961, fut tiré à 3.315.000 exemplaires, et que par exemple le n° 1568, l’ Arearea de Paul Gauguin, émis en 1968, fut tiré à 8.567.000 exemplaires )

Beaucoup de collectionneurs virent dans ces émissions une spéculation possible et s’empressèrent de constituer des stocks de ces bons timbres modernes, sans doute parce qu’elles apportaient quelque chose de nouveau en philatélie, la possibilité de se créer un très beau Musée imaginaire. Déçus, ils eurent très vite le besoin de retrouver leur argent, actuellement ces timbres se négocient très largement en dessous de leurs valeurs réelles, en particulier ceux émis depuis 1965. Ces émissions ont causé un tort considérable à la philatélie.

La philatélie n’est pas la ‘’ Bourse ‘’, elle doit rester avant tout un loisir, pour le collectionneur qui veut en faire un placement, il faut se faire à l’idée que cela ne sera possible qu’à long terme et que pour la réussir, il soit nécessaire de la diversifier.

RODU

$    LU POUR VOUS

 

Timbres Magazine – n° 26 – Juillet / août 2002
- Passion   La ‘’ Victoire de Samothrace ‘’
- Collection           Philatélie ! et alors …. ?
       La philatélie des extrêmes
- Histoire   Bonaparte, orage sur Trafalgar, soleil sur Austerlitz
       Océanie, courriers maritimes dans les E .F.O.
       Levant français, coups de tampon à Constantinople
       Deuil au stalag
- Thématique        Animaux marins, quatre amis sous les mers
       Ca va swinguer dans les albums
- Evasion   Jersey, l’île aux voyageurs
- Aérophilatélie     Le Paris de l’Orient
- Régionalisme     Les marques les plus rares du XVIIIe siècle
- Cartes postales  Le 14 juillet, jour de fête.

Salm-Phila  - n° 45 – Septembre / octobre 2002
Application des priorités postales
Le premier courrier officiel par ballon en 1935
Nos premiers timbres typographiés (suite)

 


AGENDA   

WATERLOO6 octobre 2002, à l’Ecole Communale de Mont-St-Jean, chaussée de Bruxelles, 660 de 9 à 16 heures.
5e BOURSE PHILATELIQUE ANNUELLE
Philatélie – Numismatique – Cartophilie
Entrée gratuite – Bar & Petite restauration

SINT-NIKLAAS – 6 octobre 2002, Stadszalen, Leopold II – Laan de 9 à 17 H.
31ième BOURSE INTERNATIONALE DE DOCUMENTS POSTAUX
et exposition d’histoire postale.
Entrée : 1,25 € - Jeunes jusqu’à 18 ans : 0,50 €

MOMIGNIES – 6 octobre 2002, salle du Kursaal, route de Macon, 6590 Momignies, de 9 à 18 heures.
BOURSE TOUTES COLLECTIONS
Timbres – Cartes postales – Livres – Titres – Monnaies – etc.
Entrée gratuite.

WAVRE – Dimanche 20 octobre 2002, de 9 à 18 heures, dans la Salle des Fêtes et Cloître de l’Hôtel de Ville.
BOURSE PHILATELIQUE ET CARTOPHILE

 



 LA POSTE

Modifications des tarifs postaux - Application des priorités postales.

Tarif national :
Le 18 novembre 2002, la Poste lancera un tarif à deux vitesses pour le courrier en Belgique. L’expéditeur choisira le service qu’il souhaite.
« PRIOR » distribution du courrier à J+1, soit le lendemain du dépôt dans une boite aux lettres de la poste.
« NON PRIOR » distribution du courrier à J+3.
Le service rapide coûtera 0,49 € ( 20 BEF ) et le service lent 0,41 € ( 17 BEF ).
Les timbres actuels resteront valables mais ils seront complétés à l’aide d’une bandelette de 0,07 €  marquée « Prior » pour les envois rapides, donc prioritaires.
Autre changement : la catégorie de poids passe de 20 grammes à 50 grammes. La notion « imprimé » disparaît.

Tarif international :
La Poste instaure un tarif unique pour toute l’Europe contre deux aujourd’hui. L’envoi d’une lettre « PRIOR  » dans la Communauté Européenne coûte actuellement 0,52 € ( 21 BEF ), dans le reste de l’Europe 0,74 € ( 30 BEF ).
Le tarif unifié sera de 0,59 € ( 24 BEF )

 

 

 

 

 

 

 

 

Tarifs actuels

Nouveaux tarifs

Toute l'Europe

 

Normalisé

Normalisé

Non normalisé

Normalisé

Non normalisé

Normalisé

 

( 0-20 g )

( 20 - 50 g )

( 0 - 50 g )

( 0 - 50 g )

( 0 - 50 g )

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettres

0,42 €

0,79 €

0,79 €

Prioritaire

Prioritaire

Prioritaire

 

 

 

 

0,49 €

0,79 €

0,59 €

 

 

 

 

 

 

 

Imprimés

0,40 €

0,57 €

0,57 €

Non prioritaire

Non prioritaire

Non prioritaire

 

 

 

 

0,41 €

0,70 €

0,52 €

 

 

 

 

 

 

 

RODU


FLASH JUNIOR

Collectionner des timbres-poste - Quelques aspects
le montage des feuilles

Initier les jeunes au montage des feuilles de collection est une initiative qui n'a d'autre prétention que de dégager quelques idées qui permettront de l'aider dans son entreprise.
Sachez avant tout, nous l'espérons, déblayer suffisamment le chemin pour le jeune ou le néophyte.
Commençons par la présentation de ce qui doit rester l'élément essentiel d'une collection philatélique, à savoir le TIMBRE-POSTE :
- simplement placé sur la feuille blanche, le timbre ne se dégage pas pleinement.

Pour obtenir un effet de mise en valeur, il suffit très simplement soit :
- d'encadrer le timbre par un léger trait noir.

- ou de le présenter sur un fond de papier noir

- mais attention de ne pas tomber dans le mortuaire !

Il en sera de même pour la mise en valeur d'une oblitération  temporaire, d'une flamme, d'une lettre.

Le montage des feuilles d'exposition.

 

Simplement placé sur la feuille, le timbre ne se dégage pas pleinement
Un léger trait noir autour du timbre, oui, mais la dentelure n'est pas mise en valeur
Sur fond noir le timbre est très bien mis en valeur
Mais attention de ne pas tomber dans le mortuaire

Le montage des feuilles d'exposition.

 

 

 

POUR LES TIMBRES OBLITéRéS

Savoir employer correctement une charnière.

 

 

POUR LES TIMBRES NEUFS

Savoir employer correctement le cristal diamant

 

 

Mais attention de ne pas tomber dans le mortuaire !

Le montage des feuilles d'exposition.

L'encadrement de la feuille d'album et d'exposition

 

 

Les dessins, les couleurs, les fioritures …. SONT A EXCLURE

 

 

Les traits trop imposants sont aussi à exclure.

 

La solution idéale, un léger encadrement à 1 cm du bord


 

+  INFOS

Emissions illicites au Kirghizistan.

L’Administration postale du Kirghizistan nous met en garde devant la prolifération de timbres et feuillets émis en son nom.
Ces séries n’ont aucune légitimité et ne peuvent servir en aucun cas de moyen d’affranchissement.
Liste de ces émissions :
« Shrek » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Defenders of Peace and Freedom » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Tiger » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Harry Potter » : feuillet de 9 timbres à 20 C et bloc à 100 C.
« Ironman » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Formula 1 » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Superman » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Mother Teresa » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Flash » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« The Beatles » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Legends of Baseball » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Dogs » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Green lantern » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Concorde » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Harley Davidson » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Princess Diana » : bloc de 3 timbres à 10, 20 et 30 C.
« Elvis » : bloc de 3 timbres à 10, 20 et 30 C.
« Penguins » : bloc à 100 C.


Anniversaires philatéliques.

En 2001, l’Italie fêtait les 150 ans des premiers timbres du Royaume de Sardaigne et du Grand-Duché de Toscane. 2002 est l ‘année des célébrations des premières émissions des Duchés de Modène et de Parme avec respectivement la reproduction du 1 Lire noir sur blanc et du 5 centesimi noir sur jaune.

Après les fastes des cérémonies des dix-sept siècles de la République de Saint – Marin, le pays se prépare à fêter dignement le 125e anniversaire des timbres saint-marinais avec notamment un bloc reprenant cinq valeurs émises en 1877.


Une nation philatélique est née : République démocratique du Timor oriental.

Depuis le 20 mai 2002, la République démocratique du Timor oriental ( Timor Leste ) a sa place dans la communauté internationale comme nation libre et indépendante et donc émettrice de valeurs postales. A peine indépendant, le Timor oriental est mis sous surveillance par l’UPU, il est à parier que la naissance de ce nouvel Etat attise les envies mercantiles de certaines agences peu scrupuleuses.


En direct du Secrétariat

Octobre est  la nouvelle année des philatélistes, les vacances, le jardin, les pelouses, tout cela est plus ou moins terminé et les timbres peuvent à   nouveau occuper nos loisirs. Le C.P.B. a déjà plein de projets pour cette     nouvelle année philatélique : Bourse, exposition, pré vente, jumelage, etc.
Le Club se montre plus dynamique que jamais, c'est pourquoi, il a besoin de vous pour mener à bien ses différents objectifs, votre contribution si petite soit-elle est la bienvenue, proposez-vous et aidez-nous.
Le tableau de vos collections " Qui collectionne quoi " va être mis sur pied dans les prochains jours, venez donc nombreux à nos réunions et trouvez chez l'un et chez l'autre les pièces qui vous  manquent. Ne passez pas en   courant d'air acheter vos nouveautés, restez aux réunions, discutez, apportez vos albums avec vos doubles.
Pour rappel, les nouveautés ne seront plus vendues qu'une fois par mois, le premier dimanche.

Le Secrétariat vous remercie et vous souhaite une bonne année philatélique.


Les bulletins de l'Amicale des Cercles Philatéliques du Brabant Wallon sont à votre disposition lors de nos réunions.
De nombreux articles intéressants y sont publiés.


CONCOURS !!!!

Avec la nouvelle année philatélique voici la première épreuve de notre jeu-concours 2003. Ce jeu-concours s’adresse à tous les membres en règle de cotisation et est gratuit, il vous permet de parfaire vos connaissances philatéliques générales et est doté de nombreux prix au classement final.
Nous espérons que vous serez nombreux à y participer.

Seniors : pour 50 points ( 10 x 5 points )

355.1         Elle fut construite sur l’initiative d’un Roi suite au décès de son épouse.
De quel roi s’agit-il ?
Quel nom complet porte cette construction ?
A quel modèle étranger fait-elle référence ?
Quel est le premier timbre où elle est représentée ?

355.2         Un célèbre explorateur prononça la phrase suivante :
‘’Je viens d’effacer le macaroni, nous prendrons des pâtes compactes. J’ai si peu de place, vous comprenez que je ne peux emporter des trous ‘’     
De qui s’agit-il ?
A quelle occasion cette phrase fut-elle prononcée ?
Sur quel premier timbre figure-t-il ?

355.3         Un sculpteur célèbre vit une de ses œuvres, le Faune mordu, enlevée de son socle à Liège. Deux autres de ses œuvres sont représentées sur des timbres.
De quel sculpteur s’agit-il ?
Citez-nous les deux œuvres représentées ?
Quels numéros portent-ils ?

Juniors : pour 50 points ( 10 x 5 points )
355.J1         Une ville de Belgique a dans ses traditions folkloriques le ‘’ Jet du craquelin ‘’.
Dites-nous de quelle ville il s’agit ?
Sur quels timbres est-elle évoquée ?
Décrivez les sujets évoqués ?

355.J2         On le rencontre dans la mer rouge, l’Océan indien et l’Océan pacifique. Il fait partie de la famille des scorpénidés.
Comment se nomme-t-il ?
Quels sont les caractéristiques principales qui le distinguent ?
Sur quel timbre est-il représenté ?

Les réponses sont à remettre au plus tard le 3 novembre 2002, lors de notre réunion, ou à envoyer au Président :
R. Duhamel, Av. des Erables 14 à 1420 Braine-l’Alleud.

DOSSIER

NE PAS COMPARER LA PHILATẾLIE Ả LA BOURSE

En philatélie on rencontre trois catégories de collectionneurs et c’est une vérité que les philatélistes ne veulent pas admettre, car pour eux il n’y a que la leur, unique, la seule et la meilleure.
Mais, à tout seigneur tout honneur, dans la première nous rangeons tous les purs philatélistes, les classiques, les conservateurs, admettant et qui suivent les évolutions de la philatélie. Nous sommes ici dans la catégorie des collections de placement, il ne s’agit pas d’un terme péjoratif car il reste beaucoup plus agréable de collectionner de bons timbres et de placer ainsi de l’argent plutôt que de cacher des pièces en or. Pour une telle collection, il faut nécessairement être très au courant du marché et surtout s’entourer de toutes les garanties ce qui, croyez-moi, n’est pas toujours chose facile, quand on est un philatéliste solitaire, l’adhésion à un club philatélique peut être utile pour obtenir certaines informations.
L’inconvénient de la grosse collection placement est que c’est une collection dont on ne profite guère tous les jours, car il faut nécessairement la placer dans un coffre de banque, les propriétaires les regardent très peu, quelquefois ils en présentent une partie dans une exposition et alors elles sont admirées par les visiteurs.

Dans la deuxième catégorie nous rangeons tous ceux qui, philatélistes sincères, font une collection pour occuper leur loisir, se faire plaisir, tout en suivant, avec attention, les conseils de collectionneurs spécialisés.
S’ils collectionnent un pays, ils achètent lors de chaque émission, un ou plusieurs timbres qu’ils rangent soigneusement dans des classeurs et ensuite les placent dans un album. Ils prennent généralement un abonnement aux nouveautés. Nous devons admettre également qu’un collectionneur de cette catégorie s’il consacre une partie de son budget pour un retour en arrière, ne sera jamais perdant. Il constituera ainsi une collection pour la génération suivante, ou s’il est jeune, pour avoir la possibilité d’en tirer un petit profit quand il sera plus âgé.

Dans la troisième catégorie nous placerons tous les autres, ceux qui ne voient dans la philatélie qu’un loisir de courte durée. Ceux-là ramassent tout ce qu’ils trouvent, achètent n’importe quoi, souvent persuadés que dès l’année suivante, ils seront en possession d’une petite fortune. Ces collectionneurs sont certainement très affaiblis devant les publicités mirobolantes dont ils sont assaillis dans lesquelles ils ont tout à perdre. Une bonne collection ne se fait pas uniquement avec les timbres et documents que l’on ramasse ici et là, cette méthode ne sert que d’initiation car pour réussir on a besoin d’un peu d’expérience et de méthode.

On nous présente régulièrement des collections héritées de parents décédés, constituées généralement de timbres ramassés de bric et de broc, souvent en mauvais état et sans beaucoup de valeur, il faut rappeler que l’on ne constitue pas une bonne collection en faisant les poubelles.

Je pense que toutes ces vieilles et laides collections ne sont que des œuvres de vocations avortées, mais nous avons tous un peu commencé ainsi, la vocation s’affirmant nous avons peu à peu rejeté tout ce que nous trouvions mauvais, et nous avons ainsi obtenu notre titre de philatéliste.

La collection mondiale n’étant plus possible, vu l’abus des émissions, il faut absolument se limiter, faire un choix et surtout éviter la spéculation, elle conduit à de si graves désillusions qu’obligatoirement tout le marché est faussé, pour le collectionneur surtout, mais pas pour les négociants qui profitent du rachat.

Beaucoup d’exemples sont connus, dernièrement avec le passage à l’Euro, de nombreux collectionneurs ont arrêté la collection et ont essayé de la revendre, mal leur en prit, les prix ont chuté et l’on peut se procurer des collections ou certaines séries de timbres entre 15% et 30% de la valeur catalogue, entre collectionneurs. Les timbres en cours pour le courrier se négocient généralement avec une remise de 20% sur le prix de la faciale hors surtaxe, celle-ci n’étant même pas prise en compte.

Certaines émissions, par exemple les premières émissions Tableaux de France, elles furent très recherchées, surtout pour les sujets traités. Les premiers timbres furent tout de suite recherchés et donnèrent un thème de collection très apprécié, les premières émissions sont devenues tout de suite de bonnes valeurs parce qu’elles apportaient quelque chose de nouveau en philatélie, la possession d’un véritable musée en format réduit d’œuvres exceptionnelles. Il s’en suivit une spéculation effrénée qui fit que les tirages suivant les douze premiers timbres  virent leurs tirages plus que doublés. ( le n° 1320, les Nus bleus d’Henri Matisse émis en 1961, fut tiré à 3.315.000 exemplaires, et que par exemple le n° 1568, l’ Arearea de Paul Gauguin, émis en 1968, fut tiré à 8.567.000 exemplaires )

Beaucoup de collectionneurs virent dans ces émissions une spéculation possible et s’empressèrent de constituer des stocks de ces bons timbres modernes, sans doute parce qu’elles apportaient quelque chose de nouveau en philatélie, la possibilité de se créer un très beau Musée imaginaire. Déçus, ils eurent très vite le besoin de retrouver leur argent, actuellement ces timbres se négocient très largement en dessous de leurs valeurs réelles, en particulier ceux émis depuis 1965. Ces émissions ont causé un tort considérable à la philatélie.

La philatélie n’est pas la ‘’ Bourse ‘’, elle doit rester avant tout un loisir, pour le collectionneur qui veut en faire un placement, il faut se faire à l’idée que cela ne sera possible qu’à long terme et que pour la réussir, il soit nécessaire de la diversifier.

RODU

$    LU POUR VOUS

 

Timbres Magazine – n° 26 – Juillet / août 2002
- Passion   La ‘’ Victoire de Samothrace ‘’
- Collection           Philatélie ! et alors …. ?
       La philatélie des extrêmes
- Histoire   Bonaparte, orage sur Trafalgar, soleil sur Austerlitz
       Océanie, courriers maritimes dans les E .F.O.
       Levant français, coups de tampon à Constantinople
       Deuil au stalag
- Thématique        Animaux marins, quatre amis sous les mers
       Ca va swinguer dans les albums
- Evasion   Jersey, l’île aux voyageurs
- Aérophilatélie     Le Paris de l’Orient
- Régionalisme     Les marques les plus rares du XVIIIe siècle
- Cartes postales  Le 14 juillet, jour de fête.

Salm-Phila  - n° 45 – Septembre / octobre 2002
Application des priorités postales
Le premier courrier officiel par ballon en 1935
Nos premiers timbres typographiés (suite)

 


AGENDA   

WATERLOO6 octobre 2002, à l’Ecole Communale de Mont-St-Jean, chaussée de Bruxelles, 660 de 9 à 16 heures.
5e BOURSE PHILATELIQUE ANNUELLE
Philatélie – Numismatique – Cartophilie
Entrée gratuite – Bar & Petite restauration

SINT-NIKLAAS – 6 octobre 2002, Stadszalen, Leopold II – Laan de 9 à 17 H.
31ième BOURSE INTERNATIONALE DE DOCUMENTS POSTAUX
et exposition d’histoire postale.
Entrée : 1,25 € - Jeunes jusqu’à 18 ans : 0,50 €

MOMIGNIES – 6 octobre 2002, salle du Kursaal, route de Macon, 6590 Momignies, de 9 à 18 heures.
BOURSE TOUTES COLLECTIONS
Timbres – Cartes postales – Livres – Titres – Monnaies – etc.
Entrée gratuite.

WAVRE – Dimanche 20 octobre 2002, de 9 à 18 heures, dans la Salle des Fêtes et Cloître de l’Hôtel de Ville.
BOURSE PHILATELIQUE ET CARTOPHILE

 



 LA POSTE

Modifications des tarifs postaux - Application des priorités postales.

Tarif national :
Le 18 novembre 2002, la Poste lancera un tarif à deux vitesses pour le courrier en Belgique. L’expéditeur choisira le service qu’il souhaite.
« PRIOR » distribution du courrier à J+1, soit le lendemain du dépôt dans une boite aux lettres de la poste.
« NON PRIOR » distribution du courrier à J+3.
Le service rapide coûtera 0,49 € ( 20 BEF ) et le service lent 0,41 € ( 17 BEF ).
Les timbres actuels resteront valables mais ils seront complétés à l’aide d’une bandelette de 0,07 €  marquée « Prior » pour les envois rapides, donc prioritaires.
Autre changement : la catégorie de poids passe de 20 grammes à 50 grammes. La notion « imprimé » disparaît.

Tarif international :
La Poste instaure un tarif unique pour toute l’Europe contre deux aujourd’hui. L’envoi d’une lettre « PRIOR  » dans la Communauté Européenne coûte actuellement 0,52 € ( 21 BEF ), dans le reste de l’Europe 0,74 € ( 30 BEF ).
Le tarif unifié sera de 0,59 € ( 24 BEF )

 

 

 

 

 

 

 

 

Tarifs actuels

Nouveaux tarifs

Toute l'Europe

 

Normalisé

Normalisé

Non normalisé

Normalisé

Non normalisé

Normalisé

 

( 0-20 g )

( 20 - 50 g )

( 0 - 50 g )

( 0 - 50 g )

( 0 - 50 g )

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettres

0,42 €

0,79 €

0,79 €

Prioritaire

Prioritaire

Prioritaire

 

 

 

 

0,49 €

0,79 €

0,59 €

 

 

 

 

 

 

 

Imprimés

0,40 €

0,57 €

0,57 €

Non prioritaire

Non prioritaire

Non prioritaire

 

 

 

 

0,41 €

0,70 €

0,52 €

 

 

 

 

 

 

 

RODU


FLASH JUNIOR

Collectionner des timbres-poste - Quelques aspects
le montage des feuilles

Initier les jeunes au montage des feuilles de collection est une initiative qui n'a d'autre prétention que de dégager quelques idées qui permettront de l'aider dans son entreprise.
Sachez avant tout, nous l'espérons, déblayer suffisamment le chemin pour le jeune ou le néophyte.
Commençons par la présentation de ce qui doit rester l'élément essentiel d'une collection philatélique, à savoir le TIMBRE-POSTE :
- simplement placé sur la feuille blanche, le timbre ne se dégage pas pleinement.

Pour obtenir un effet de mise en valeur, il suffit très simplement soit :
- d'encadrer le timbre par un léger trait noir.

- ou de le présenter sur un fond de papier noir

- mais attention de ne pas tomber dans le mortuaire !

Il en sera de même pour la mise en valeur d'une oblitération  temporaire, d'une flamme, d'une lettre.

Le montage des feuilles d'exposition.

 

Simplement placé sur la feuille, le timbre ne se dégage pas pleinement
Un léger trait noir autour du timbre, oui, mais la dentelure n'est pas mise en valeur
Sur fond noir le timbre est très bien mis en valeur
Mais attention de ne pas tomber dans le mortuaire

Le montage des feuilles d'exposition.

 

 

 

POUR LES TIMBRES OBLITéRéS

Savoir employer correctement une charnière.

 

 

POUR LES TIMBRES NEUFS

Savoir employer correctement le cristal diamant

 

 

Mais attention de ne pas tomber dans le mortuaire !

Le montage des feuilles d'exposition.

L'encadrement de la feuille d'album et d'exposition

 

 

Les dessins, les couleurs, les fioritures …. SONT A EXCLURE

 

 

Les traits trop imposants sont aussi à exclure.

 

La solution idéale, un léger encadrement à 1 cm du bord


 

+  INFOS

Emissions illicites au Kirghizistan.

L’Administration postale du Kirghizistan nous met en garde devant la prolifération de timbres et feuillets émis en son nom.
Ces séries n’ont aucune légitimité et ne peuvent servir en aucun cas de moyen d’affranchissement.
Liste de ces émissions :
« Shrek » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Defenders of Peace and Freedom » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Tiger » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Harry Potter » : feuillet de 9 timbres à 20 C et bloc à 100 C.
« Ironman » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Formula 1 » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Superman » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Mother Teresa » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Flash » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« The Beatles » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Legends of Baseball » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Dogs » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Green lantern » : feuillet de 9 timbres à 3 x 10, 3 x 20 et 3 x 30 C.
« Concorde » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Harley Davidson » : feuillet de 9 timbres à 20 C.
« Princess Diana » : bloc de 3 timbres à 10, 20 et 30 C.
« Elvis » : bloc de 3 timbres à 10, 20 et 30 C.
« Penguins » : bloc à 100 C.


Anniversaires philatéliques.

En 2001, l’Italie fêtait les 150 ans des premiers timbres du Royaume de Sardaigne et du Grand-Duché de Toscane. 2002 est l ‘année des célébrations des premières émissions des Duchés de Modène et de Parme avec respectivement la reproduction du 1 Lire noir sur blanc et du 5 centesimi noir sur jaune.

Après les fastes des cérémonies des dix-sept siècles de la République de Saint – Marin, le pays se prépare à fêter dignement le 125e anniversaire des timbres saint-marinais avec notamment un bloc reprenant cinq valeurs émises en 1877.


Une nation philatélique est née : République démocratique du Timor oriental.

Depuis le 20 mai 2002, la République démocratique du Timor oriental ( Timor Leste ) a sa place dans la communauté internationale comme nation libre et indépendante et donc émettrice de valeurs postales. A peine indépendant, le Timor oriental est mis sous surveillance par l’UPU, il est à parier que la naissance de ce nouvel Etat attise les envies mercantiles de certaines agences peu scrupuleuses.


 

Les articles ci-dessus peuvent être reproduits avec mention de la source et avis favorable du Club Philatélique Brainois. Envoyer une copie de la publication au président.