Logo CPB

Club Philatélique Brainois

Flash n°364 - Juillet 2003

Prochaines réunions :
Les dimanches 17 août et 07 septembre 2003 (a.g.)
De 9 h 30 à 11 h 30. – Local : Centre Culturel, rue J.Hans, 4

En direct du Secrétariat

 Voilà juillet et les vacances, les timbres-poste sont remis dans les armoires au profit des valises, des outils de jardin ou autres distractions estivales.

 Toutefois, nous voudrions remercier une dernière fois tous ceux qui ont œuvré pour que 2003 soit une année philatélique pleine de découvertes et d’intérêt.

 Donc, bonnes vacances à tous et rendez-vous en septembre.

 Un pincement au cœur de dernière minute !

 La lettre de notre Président d’honneur, Monsieur Pierard qui souhaite pour des raisons personnelles, ne plus assumer le poste de Président d’honneur.

 Qu’il soit remercié au nom de tous pour tout ce qu’il a apporté à notre Club.

 Merci cher Président, soyez heureux et sachez que vous pouvez compter sur nous si vous avez un problème quelconque.


Pour rappel :

 Les bulletins des cercles de l’Amicale Philatélique du Brabant Wallon sont à votre disposition lors de nos réunions. 
De nombreux articles intéressant y sont publiés.


 A notre cher Président d’Honneur,

                                                                                                                         Monsieur Pierard,

C’est avec une certaine émotion que nous avons lu votre lettre de démission, nous comprenons votre décision. Sachez toutefois, Monsieur Pierard, que nous ne vous oublierons pas et que nous restons à votre entière disposition si, à notre tour, nous pouvons vous aider, comme vous l’avez si souvent fait pour notre Club.

 Nous n’oublierons pas qu’à chaque manifestation de notre Club – DE VOTRE CLUB -, vous répondiez présent, que ce soit aux assemblées générales de septembre ou lors de manifestations philatéliques à Braine-l’Alleud où à l’étranger ( Ochsenfurt-am-Main ), préventes, expositions, etc.

 Nous souhaitons de tout cœur que l’état de santé de votre épouse s’améliore de jour en jour, et il en est de même pour vous.

 Cher Président, ce sera toujours avec beaucoup de plaisir que nous vous rencontrerons et sachez que nous ne sommes pas prêts de vous oublier.

 Merci, Monsieur Pierard, merci Monsieur le Président d’honneur.

 Bien amicalement

Le Club Philatélique Brainois.


 Petites annonces

 P & T – Luxembourg ( 10 avril 2003 ) Timbres volés – Mise en garde

Lors d’un récent cambriolage à l’Imprimerie du Timbre (La Poste) à Malines, des truands ont réussi à dérober entre autres un lot important de timbres-poste luxembourgeois non encore émis.

Il s’agit de trois timbres de la série ‘’Ponts et Viaducs du Luxembourg’’ reproduisant la ‘’ Nei Bréck ‘’ (Pont Adolphe – 0,45 €), le pont du ‘’ Stierchen ‘’ (0,59 €) et le Pont Victor Bodson (Viaduc de Hesperange – 0,89 €).

P & T Luxembourg prie ses abonnés et clients, au cas où un lot desdits timbres-poste leur serait proposé d’en informer directement la Police Grand-Ducale ou l’office des Timbres ( Tél. : 0352 4088-8840 ).

Afin de se distinguer clairement des timbres volés, la série de timbres émise officiellement le 20 mai 2003 a été recouverte d’une marque reproduisant le logo postal à l’aide d’une encre fluorescente pratiquement invisible à l’œil nu, mais facilement décelable à l’aide d’une lampe UV.


 Réalisations Inter-Membres   ( RAPPEL )

 La saison philatélique 2002-2003 pour le C.P.B. prend fin le 31 août prochain.

 

Aucune réalisation ( ventes directes et enchères ) n’est, comme par le passé, programmée au cours des mois de juillet et août.

 

C’est ainsi qu’en vertu des dispositions de l’article du règlement d’ordre intérieur concernant les ‘’ Ventes directes ‘’ tous les lots invendus après la réunion du 6 juillet seront remis lors des réunions suivantes à leur propriétaire.

 

TRES IMPORTANT ( à lire attentivement )

 

Dès septembre 2003, tout lot ( ventes directes et enchères ) doit obligatoirement être présenté accompagné du relevé récapitulatif VE.1 et des bordereaux VE.2 à acquérir auprès du Service Matériel.

 

Chaque document doit être complété au mieux étant donné son enrégistrement dans une banque de données ordinateur.

(Gestion H. Nuchelmans pour les Ventes Directes. )

 

Ceci afin de permettre la sortie d’un listing reprenant le relevé des lots disponibles lors de la réunion du premier dimanche du mois, après mise à jour au fur et à mesure des ventes et d’introduction des nouveaux lots proposés.

 

Conseil :

Si vous avez l’intention de proposer des lots en ‘’ Ventes directes & aux enchères ‘’ il est préférable d’en discuter au préalable lors de nos réunions avec le Responsable du service, Monsieur Serge Acacia.

 

Il vous donnera des indications quant aux conditions du marché afin d’augmenter les possibilités de réalisation.

 

Le rapport qualité – prix reste plus que jamais primordial.


 

 Petite annonce

 

757-364 – Si vous possédez des timbres oblitérés de Suède, Berlin Ouest et d’Allemagne ( avant 1945 ), notre membre Monsieur J. Pleunes serait heureux de s’entendre avec vous.

Contact : au cours de nos réunions dominicales ou, éventuellement, au 0479 / 20.32.56.


Dossier

Les retouches des Médaillons non dentelés de Belgique

( Suite, voir Flash n° 361- 362 - 363 )

 Les travaux remarquables exécutés par des philatélistes belges, bien connus, parmi lesquels Messieurs de Smeth et Delapiere, ont servi à constituer la base solide sur laquelle repose aujourd’hui tout l’intérêt d’une collection spécialisée de Belgique.

Ces quelques remarques faites, nous allons examiner les différentes émissions de Belgique présentant la part majeure de la force d’attraction des timbres de notre pays, et dont la valeur n’est pas toujours précise, une foule de facteurs intervenant dans la fixation des prix, aussi bien pour les unités que pour les ensembles ( bloc, bandes, paires ou sur lettres ).

Il semble que les ‘’ épaulettes ‘’ neuves verront encore augmenter leurs cotes, surtout les beaux exemplaires du 20 c. bleu qui est trop peu coté par rapport au 10 c. brun, plus courant. L’écart de 125 € qui existe actuellement entre les deux valeurs est insuffisant et pourrait être de 500 €.

Le bleu laiteux ( n° 2c ) n’est pas non plus à sa cote et en très bel état il vaut aisément le double du prix indiqué dans les catalogues. C’est d’ailleurs là une des plus grosses raretés d’Europe à l’état neuf et bien peu de philatélistes peuvent se vanter de la posséder. La même remarque est valable aussi pour les n° 2 d et 2 e.

Il existe dans les deux valeurs ( 10c. et 20c. ) des impressions doubles très intéressantes. Sur le 20 c. cela est beaucoup plus rare, mais elle est la seule qui soit indiquée et à une cote très loin de la réalité.

Il ne faut pas confondre en effet le chiffre double du 10 c. brun, indiqué au catalogue, avec une impression double. Le premier est constant et constitue un type de la planche, tandis que la seconde est accidentelle, exactement comme l’impression double du 20 c. bleu.

Aussi bien convient-il de ne considérer la cote que comme une indication sans caractère précis, car lorsqu’il s’agit d’une impression double très marquée, il conviendrait de lui attribuer une grosse plus value.

L’émission de 1849 – 1850, filigrane encadré, a été très longtemps considérée un peu trop à la légère par la plupart des collectionneurs dont l’attention et les efforts étaient presque toujours abordés par les deux valeurs de la première émission.

On constate aujourd’hui que les demandes sur ces timbres – dont les chiffres de tirages furent inférieurs à ceux des épaulettes – sont de plus en plus nombreuses, aussi bien pour les beaux exemplaires oblitérés que pour les neufs.

Ces derniers, particulièrement, sont mal cotés et de belles pièces valent beaucoup plus que les cotes indiquées. Notons au passage que le catalogue C.O.B. est plus complet que les catalogues étrangers, que le catalogue Yvert & Tellier, indique des chiffres plus élevés que ceux du C.O.B. et que la recherche, à l’étranger, de beaux exemplaires neufs, constitue une tâche hérissée de difficultés.

Les émissions à filigrane sans cadre ou exemptes de filigrane sont également très recherchées, notamment les 40 c., presque toujours lourdement oblitérées et dont la valeur est très variable.

Disons un mot du 1 c. vert qui présente de très nombreuses variétés de gravure, de nuance et de papier et qui, très beau, devrait faire l’objet de recherches plus actives.

Les émissions dentelées qui suivent sont,elles aussi, très intéressantes, et l’on peut relever sur elles, tout comme dans les émissions précédentes, une foule de variétés et des oblitérations parfois fort rares quoique ne présentant pas de caractéristiques aussi marquées que celles rencontrées sur les timbres de 1849 à 1861.

Dans l’émission de 1865 – 1866, la plupart des valeurs sont à acheter, mais plutôt à l’étranger, et nous pensons que la cotation dans le futur s’élevera encore beaucoup dans quelques années.

Les variétés de couleurs sont surtout à rechercher, surtout hors de nos frontières, car elles ne sont pas reprises en tant que telles et donc ne sont pas sujettes à des plus values comme dans le C.O.B. Exemple , le 10 c. gris-bleuté qui n’est pas repris dans Yvert & Tellier devrait faire l’objet d’une cote élevée, cette cote au catalogue belge est d’ailleurs beaucoup trop basse.

Le 1 fr., violet foncé, appelé plus communément ‘’ chou-rouge ‘’ et qui ne peut être confondu avec un lilas foncé, est très rare, dentelé toujours 14 ½ x 14 et qui manque à peu près dans toutes les collections est aussi coté bien en dessous des prix du marché philatélique.

A signaler la très grande rareté d’un bloc de 4 du 1 fr. – chou-rouge – a été mis en vente à l’état neuf il y a quelques années par Soeteman à Bruxelles.

Toute l’émission au type ‘’ petit lion ‘’ est bonne. Le non dentelé qui est une valeur très classique est néanmoins à sa cote. Il est bien souvent préférable d’avoir dans sa collection un bel exemplaire oblitéré ou sur document car il y a eu beaucoup de réimpressions. Celles-ci se trouvent avec des grandes marges ( que l’on peut facilement réduire pour tromper un amateur et acheteur ) et sont imprimées en couleurs vives sur papier mince satiné. 

Cette émission a fait l’objet de valeurs complémentaires ( n° 23 à 25 A ), mais dentelées. La dentelure 14½ x 14 – perforation linéaire et papier mince à moyen – n° 23 à 25 a été exécutée par la firme Gouweloos frères à Bruxelles de 1863 à 1867 et les dentelés 15 x 15 – n° 23A à 25A ont été faits par l’Atelier du Timbre, transféré à Malines en 1868 – perforation à peigne, papier mince à épais.

Pour l’émission de 1869 – 1879, première émission avec le nom ‘’ Belgique ‘’ après adhésion le 1er juillet 1875 à l’Union Générale des Postes qui deviendra le 1er avril 1879 l’Union Postale Universelle ( U.P.U. ), nous voici arrivés à une émission particulièrement fertile en pièces rares, notamment à l’état neuf,  exception faite pour le 5 fr. brun-rouge  ( n° 37 ) et qui subit depuis quelques temps, des hausses successives très motivées        ( 2.700,00 € en 1985 et actuellement coté 3.500,00 € ). Mais nous devons mettre les acquéreurs éventuels en garde, car il existe beaucoup de FAUX. La variété de couleur  – brun-pâle – ( n° 37 A ), est aussi appelée à un bel avenir, car il s’agit là d’une grande rareté, pièce très fragile, qu’il est difficile de trouver en bel état surtout sur lettre.

Les autres valeurs de la même émission sont toutes intéressantes à l’état neuf, spécialement le 30 c. brun et le 1 fr. lilas ou violet dans toutes ses nuances. Le 50 c. gris-noir, neuf ou oblitéré se vend d’ailleurs couramment plus cher que le prix catalogue quand le hasard fait qu’une pièce vient sur le marché et il est très rare sur lettre.

Il est nécessaire de porter une attention particulière aux valeurs de 1 c. – vert ( n° 26 ) et 10 c. vert ( n° 30 ) car sur certaines pièces le fond du médaillon est ligné ou quadrillé.

Il est à noter que cette émission fut suivie en 1880 – 1883 d’une nouvelle émission identique ( n° 26 A à 32 B ) réalisée au moyen de couleurs à l’aniline fournie par la firme Wirth de Liepzig et sur papier mince satiné dans le but d’éviter le lavage des oblitérations. D’où très dangereuse lors du lavage avec d’autres timbres, doit retenir tout notre attention et à la limite il est préférable de les garder sur documents ou sur fragments.

Dans l’émission du 20 octobre 1883, les n° 40 et 41, ces deux valeurs sont les plus fragiles de toute la collection de Belgique, car la plupart se trouvent soit amincies, soit avec des dents pliées ou disparues, soit encore avec des fentes entre deux dents. Les bandes ou bloc sont très rares.

Dans l’émission suivante, 1884 – 1891 – grande rareté pour le n° 51, surtout en bloc de 4.

Terminons cet examen général qu’il est profitable et intéressant de les rechercher sans trop regarder à de légères différences de prix au vu de la qualité proposée.

Quant aux pièces oblitérées, il est bon de bien les étudier et de s’intéresser à la plupart d’entre-elles, non seulement lorsqu’elles sont dans des états exceptionnels, mais encore quand elles sont simplement belles et fraîches ou comportent soit une variété parfois très rare, soit une retouche typique, soit encore une nuance très tranchée ou une oblitération qui peut en doubler ou en tripler la valeur.

 Falsifications des timbres de Belgique.

 Notez bien que depuis les premières émissions ( 1849 ) les timbres classiques de Belgique ont toujours attiré les faussaires et autres trafiquants. Nous reviendrons plus tard sur certains de ces faux les plus caractéristiques.

        RODU       


Lu pour vous …..

 

Timbres Magazine – n° 35 – Mai 2003

- Passion                Comment la Suisse est devenue elle-même

                Connaître ses classiques, les plis pour l’étranger

- Thématique                Salut Monsieur Gaugin

Pub sur carnet, Grands Magasins d’hier et d’aujourd’hui

- Collection   Timbres de l’Algérie française : 1954-1958

                 Belgique : Albert Ier souverain emblématique

                 Marques postales : des guerres de Louis XIV à Louis XV

- Histoire   Route du thé – Kouang-tchéou-wan

- Cartes postales                Voyage à l’île Maurice

- Décryptage                1942 : surtaxés coloniaux

 


AGENDA

 

CHAPELLE-Lez-HERLAIMONT – 13 & 14 septembre 2003 de 10 à 17 heures
Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville
Exposition compétitive provinciale du Hainaut - Prévente des timbres-poste de l’émission commune avec l’Italie et Promotion de la Philatélie

 


 

Assemblée Générale du C.P.B.
Le dimanche 7 septembre 2002 à 10 heures
Foyer Culturel, rue J. Hans 4, 1420 Braine-l'Alleud

 Ordre du jour

1        -          Allocution du Président, Monsieur Duhamel
2        -          Rapport moral du Secrétaire, Monsieur Cloquet
       -          Rapport financier du Trésorier, Monsieur Lambert
4        -          Rapport des Vérificateurs aux comptes
5        -          Elections, réélections et admissions des membres du comité :
          a)          Sortants et rééligibles :
                    Monsieur Cotton, responsable du service Nouveautés
                    Monsieur Desclée, commissaire
                    Monsieur Duhamel, président
                    Monsieur Henard, responsable service Circulations
                    Monsieur Nuchelmans, commissaire bibliothécaire
                    Monsieur Pays, commissaire
                    Mademoiselle Rommelaere, commissaire
                    Monsieur Vanderbeck, vice-président
          b)          Admission de nouveaux membres du comité (*)
          -          pour le poste de commissaire-adjoint aux nouveautés pour le poste de commissaire au service Ventes
          c)          Désignation des Commissaires aux comptes pour l'année 2004
7        -          Remise des prix des Jeux-Concours 2003
8        -          Divers ( ** )
9        -          Renouvellement des cotisations
10      -          Tirage des tombolas

(*)            Les demandes de candidatures doivent être adressées par écrit ;
et
( ** )            Les questions éventuelles doivent être introduites par écrit :
au président pour le 26 juillet 2003 au plus tard :

R. DUHAMEL, Avenue des Erables, 14 à 1420 Braine-l'Alleud

Cet avis tient lieu de convocation.


ATTENTION !!!

La réunion débutera dès 9 heures avec la présentation des lots de la réalisation exceptionnelle, à 10 heures débutera l’Assemblée Générale et vers 11 heures on procédera à la vente aux enchères.

Une tombola spéciale sera tirée après la vente aux enchères pour les membres présents. Qu’on se le dise !


EMISSIONS ILLEGALES !!!

MAURITANIE
– Circulaire de l’UPU n° 161 du 28 avril 2003

L’administration postale mauritienne informe les philatélistes de la prolifération d’émissions illégales de timbres et feuillets émis en son nom. La Mauritanie attire l’attention sur le fait que ces timbres sont émis dentelés et non dentelés ; ces derniers étant vendus deux fois plus chers. Voici la liste des émissions illicites trouvées à ce jour :
Millésime non communiqué :
        J.O. de Sydney :  2 séries de 4 timbres, 2 feuillets de 4 timbres et 1 BF.
Millésime 2001 :
-         Jean-Paul II : 1 feuillet de 6 timbres à 60 UM
Millésime 2002 :
-            Oiseaux et Scoutisme : 11 feuillets  de 6 timbres à 80 UM
-            Hiboux et Scoutisme :4 feuillets de 6 timbres à 80 UM
-            Pingouins, manchots et Rotary : 2 feuillets de 6 timbres à 60 UM
-         Chats et Rotary : 2 feuillets de 6 timbres à 60 UM
-            Eléphants et Rotary : 2 feuillets de 6 timbres à 60 UM
-        Ours polaires et Rotary :  2 feuillets de 6 timbres à 60 UM
-            Phares et Rotary :  2 feuillets de 6 timbres à 60 UM
-            Armes à feu, Rotary et Scoutisme:  2 feuillets de 6 timbres à 60 UM
-            Trains:  5 feuillets de 6 timbres à 60 UM
Millésime 2003 :
-            Harry Potter:  1 feuillet de 6 timbres à 60 UM
-            Actrices de cinéma:  3 feuillets de 9 timbres à 60 UM
-         Les Simpsons:  1 feuillet de 9 timbres à 60 UM
-         Elvis Presley:  1 feuillet de 9 timbres à 60 UM
-         Walt Disney:  1 feuillet de 9 timbres à 60 UM
-            Groupe Queen:  1 feuillet de 9 timbres à 60 UM
-         Ours en peluche:  1 feuillet de 9 timbres à 60 UM
-          Scoubidou:  1 feuillet de 9 timbres à 60 UM
-        Marilyn Monroe:  1 feuillet de 9 timbres à 60 UM
-         Les Beatles:  1 feuillet de 9 timbres à 60 UM

KIRGHIZISTAN – Circulaire de l’UPU n° 172 du 5 mai 2003
Millésime 2000 :
-      Shatmaty:  1 feuillet de 9 timbres à 20 KGS
Millésime 2001 :
-   Jean-Paul II : 1 BF de 3 timbres à 10, 20 et 30 KGS
Millésime 2002 :
-   Harry Potter:  1 feuillet de 9 timbres à 10x3, 20x3 et 30x3 KGS
-   Noël et héros de dessins animés:  1 feuillet de 9 timbres à 10x3, 20x3 et 30x3 KGS

 

Les articles ci-dessus peuvent être reproduits avec mention de la source et avis favorable du Club Philatélique Brainois. Envoyer une copie de la publication au président.